Projet de soutien à un jeune étranger

Ce jeune étranger est arrivé en France en Mai 2013 comme Mineur. Il a suivi avec assiduité l’année scolaire 2013-2014 à la MLDS (Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire, MGI – Pôle lycée) au lycée David d’Angers depuis l’automne 2013. Au moment de son inscription il était pris en charge par le Conseil Général.

Or le Tribunal pour Enfants d’Angers a prononcé cet hiver la main-levée de la décision de confiement de ce jeune à l’ASE au motif de son âge estimé. Il a fait appel de cette décision, l’appel a été rendu le 16 Mai dernier dans des formes visiblement illégales (le passeport qu’il a présenté n’a pas été examiné, le tribunal lui ayant préféré des éléments d’appréciation médicaux). Nous contestons cette décision (nouveau recours devant le JdE…).

Il est né le 2 Aout 1996 à Kindia en Guinée Conakry, aussi est-il en train d’arriver à la majorité. Or sans prise en charge ASE, il n’a pas accès à un contrat jeune majeur.

Ce jeune est admis en CAP de métallerie-chaudronnerie au lycée professionnel Henri DUNANT à la rentrée de septembre prochain ; il recherche actuellement activement un employeur afin de conclure un contrat de travail (voie de l’apprentissage). Il a présenté une demande de bourse pour la prochaine rentrée ; il n’a pas pu disposer de bourse en 2013-2014, Il est donc sans ressources, ni famille, ni titre de séjour (non-nécessaire pour un mineur, à demander dès que possible en fonction des motifs qui permettraient d’en justifier). Il est ainsi dans l’incapacité de travailler. Il est très sérieux et respectueux des cadres.